Une femme de 48 ans a été interpellée au poste accueil famille de la maison d’arrêt de Nantes, mercredi 10 mai, vers 11 h. Elle avait tenté de remettre un stylo transformé en arme (lame de cutter fixée à l’extrémité du stylo) à un détenu.

L’objet avait été placé dans un sac de linge. La mise en cause a été placée en garde à vue. Elle a nié les faits, déclarant aux policiers avoir voulu « juste rendre service à la famille ».Sa garde à vue est désormais levée, l’enquête préliminaire est en cours.

Ouest-France