🇫🇷 Nantes: Le détenu poursuivi pour avoir violé et tué sa compagne se suicide en cellule

Un détenu, incarcéré à la maison d’arrêt de Nantes depuis deux semaines, s’est suicidé dimanche 14 mai, dans l’après-midi.Retrouvé pendu dans sa cellule, l’homme de 40 ans était poursuivi pour avoir violé et tué sa compagne, Marion Bonnin. La mère de deux garçons a été découverte violée et battue à mort, à son domicile d’Aigrefeuille dans le Vignoble nantais, le 29 avril dernier.
Mis en examen le lundi 1er mai, pour viol ayant entraĂ®nĂ© la mort et violences volontaires par conjoint, l’homme avait Ă©tĂ© placĂ© au quartier arrivant, zone temporaire avant d’intĂ©grer une autre cellule de la maison d’arrĂŞt.
« On t’aimera toujours, tu resteras à jamais dans nos cœurs », écrivait Léna, 16 ans, proche de la victime, lors d’un rassemblement le 3 mai dernier devant le Palais de justice, quelques jours seulement après le féminicide d’Aigrefeuille.
Le 8 mai dernier, une marche blanche était également organisée, à l’initiative de l’association Femmes en détresse du vignoble, en lien avec la mairie.
Cet événement prive, de fait, la famille d’un procès.
Ouest-France

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.