🇬🇵 Baie-Mahault: Une psychologue carcérale surprise avec un détenu ! 

Nos prisons sont connues pour être des lieux où la violence fait souvent parler d’elle. Mais il arrive parfois que l’amour s’y installe. Une relation insolite et surtout interdite a été découverte il y a quelques jours à Baie-Mahault. Une psychologue et un détenu ont été surpris en pleine étreinte. Depuis la professionnelle a été suspendue.

Des surveillants pĂ©nitentiaires faisaient une ronde vendredi dernier lorsqu’ils sont tombĂ©s sur cette scène plutĂ´t originale. En ouvrant la porte d’une salle de cours situĂ©e dans la zone de semi-libertĂ©, les fonctionnaires ont surpris l’une des psychologues de l’établissement, en train d’embrasser avec passion un dĂ©tenu avec qui elle organisait soit disant une sĂ©ance thĂ©rapeutique.

L’information a bien sur été relayée à la direction, qui a pris depuis des mesures administratives à l’encontre de la professionnelle. Contractuelle en milieu carcéral depuis environ un an et demi, elle a fait l’objet d’une suspension. Car même si aucune violence n’a été constatée, les relations amoureuses entre personnel encadrant et prisonniers sont strictement prohibées à l’intérieur des murs. Selon nos informations, la femme aurait reconnu entretenir cette idylle depuis un certain temps.
Quant au dĂ©tenu impliquĂ©, il ne s’agirait pas d’un grand caĂŻd, mais d’un simple cambrioleur qui avait sĂ©vi au Moule, il purge une peine plutĂ´t lĂ©gère et devrait sortir prochainement. Cette affaire est, on l’imagine bien embarrassante pour l’administration pĂ©nitentiaire: quand un de ses agents censĂ© Ĺ“uvrer pour l’insertion, se prend d’amour pour un individu incarcĂ©rĂ©, il faut avouer que ça fait plutĂ´t dĂ©sordre.
RCI

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.