Il avait visiblement préparé son coup. Un homme de 51 ans, qui était jugé par la cour d’appel de Versailles, ce mardi, dans le cadre d’une affaire de meurtre, d’enlèvement et de séquestration concernant une autre juridiction, a tenté de se faire la belle. À 15 h 30, au moment où la cour a prononcé son verdict, il a sorti une fiole artisanale de sa poche et en a aspergé les deux agents pénitentiaires chargés de sa surveillance.

Les deux hommes sont affectés à la maison d’arrêt de Saint-Maur (Indre), où le détenu est incarcéré. Ils ont immédiatement ressenti de vives brûlures au niveau des yeux. Les pompiers leur ont prodigué les premiers soins sur place. Ce mardi soir, le liquide contenu dans la fiole n’avait pas encore été identifié. Le détenu violent a été placé en garde à vue.

Le Parisien

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.