Branle-bas de combat ce vendredi soir au centre de dĂ©tention de Val-de-Reuil (Eure) Ă  cause d’un feu de friteuse ! 
L’incendie, dont l’origine est accidentelle (un court-circuit ?), s’est dĂ©clarĂ© vers 19h30 dans l’unitĂ© G3 au moment de la fermeture et s’est propagĂ© rapidement. L’intervention des surveillants, alertĂ©s par le dĂ©clenchement de l’alarme, a permis de maĂ®triser le sinistre et de limiter les dĂ©gâts.
Un surveillant conduit Ă  l’hĂ´pital
L’un des surveillants, se plaignant de douleurs au crâne, a toutefois Ă©tĂ© lĂ©gèrement intoxiquĂ© en inhalant de la fumĂ©e. Il a Ă©tĂ© conduit Ă  l’hĂ´pital pour examen. Il en est ressorti un peu plus tard. Le mĂ©decin lui a prescrit deux jours d’arrĂŞt de travail, indique Nicolas Bihan, dĂ©lĂ©guĂ© interrĂ©gional du syndicat pĂ©nitentiaire des surveillants (SPS). 

« Avec beaucoup de maĂ®trise, de courage et de professionnalisme, l’Ă©quipe de surveillants a pu gĂ©rer cette situation et mettre fin Ă  l’incendie rapidement », relate le syndicaliste dans un communiquĂ© adressĂ© Ă  infoNormandie en dĂ©but de nuit. 
A l’arrivĂ©e des sapeurs-pompiers, le feu Ă©tait circonscrit.
Une Ă©quipe du SMUR est Ă©galement intervenue afin de vĂ©rifier l’état de santĂ© des surveillants mobilisĂ©s pour Ă©teindre l’incendie.

Info Normandie

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.