Un exercice grandeur nature s’est dĂ©roulĂ© au centre de dĂ©tention de Châteaudun ce mardi 30 mai. Une tentative d’Ă©vasion par un dĂ©tenu terroriste a Ă©tĂ© simulĂ©e et d’importants moyens ont Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©s.L’hĂ©licoptère de la gendarmerie a survolĂ© le centre de dĂ©tention pendant une heure environ, ce mardi 30 mai après-midi, dans le cadre d’un exercice « plan protection d’intervention ». Les pompiers, les gendarmes et une dizaine d’agents des Ă©quipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© (Eris) ont Ă©tĂ© mobilisĂ©s pour cette opĂ©ration qui a lieu une fois par an.

Prise d’otage d’un membre du personnel
« Cet exercice nous permet de tester les moyens mis en oeuvre face Ă  une situation grave », prĂ©cise RĂ©gis Pascal, le directeur du centre de dĂ©tention de Châteaudun. Afin d’Ă©valuer au mieux la rĂ©activitĂ© des Ă©quipes, elles sont informĂ©es au dernier moment de la date de l’exercice et du scĂ©nario.

Le directeur dĂ©crit la situation Ă  laquelle ont dĂ» faire face les intervenants : « Il s’agissait d’une tentative d’Ă©vasion par un dĂ©tenu terroriste qui avait pris en otage un membre du personnel. Il avait rĂ©ussi Ă  communiquer avec l’extĂ©rieur et un commando de deux terroristes armĂ©s de fusils d’assaut Ă©tait venu le libĂ©rer. »
L’opĂ©ration grandeur nature s’est effectuĂ©e en prĂ©sence du sous-prĂ©fet de Châteaudun et d’un substitut du procureur de la RĂ©publique.
L’echo RĂ©publicain