Un détenu de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas s’est retrouvé seul en ayant perdu son groupe sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, mercredi à midi.
L’homme effectue, avec d’autres détenus en fin de peine, une partie du pèlerinage. Ils sont accompagnés par un prêtre, des bénévoles et un membre de l’administration pénitentiaire.
Dans des circonstances qui n’ont pas été précisées, l’individu a quitté le groupe à Monistrol-d’Allier, au cours de la deuxième étape entre Saint-Privat-d’Allier et Saugues. Selon nos informations, il aurait cru être en retard et a continué à marcher en suivant le balisage en espérant rattraper ses camarades. Lesquels croyaient qu’il était à la traîne.
Ils ont donc attendu dans le centre bourg de Monistrol-d’Allier. En vain. Les gendarmes ont été alertés. Un risque pour la santé du détenu esseulé était à craindre et plusieurs patrouilles ont été engagées.
Finalement, la troupe a repris sa marche vers le sud-ouest, pendant qu’un encadrant restait avec les militaires. Les marcheurs ont fini par retrouver le jeune homme, toujours sur la bonne voie, plus de deux heures plus tard.
Le Progres

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.