Cette fois-ci, c’est le personnel médical qui a été visé. À 14 h 30, ce lundi 12 juin 2017 « une infirmière a été agressée en division 1 à l’unité de soins. Un détenu venant récupérer son traitement l’a attrapé par le cou afin de l’embrasser. Repousser aussitôt par le personnel du service médical, l’intervention des surveillants fut nécessaire pour mettre fin à cette agression ».

Paris Normandie