đŸ‡«đŸ‡· Osny : un surveillant violemment agressĂ© par un dĂ©tenu

Un gardien de la maison d’arrĂȘt du Val-d’Oise a Ă©tĂ© victime d’une agression de la part d’un dĂ©tenu, dĂ©nonce ce vendredi le syndicat FO de la Mavo. Les faits se sont produits le matin mĂȘme.

« Un surveillant stagiaire en poste au BĂątiment F2 s’est fait lĂąchement agresser par un dĂ©tenu », indique JĂ©rĂŽme NobĂ©court, dĂ©lĂ©guĂ© rĂ©gional FO pĂ©nitentiaire Paris, qui prĂ©cise que son collĂšgue venait de saisir dans la cellule deux tĂ©lĂ©phones portables avec leur chargeur et les cartes SIM. « AprĂšs les menaces, insultes habituelles et quotidiennes, le dĂ©tenu a assenĂ© trois coups de poing : deux au niveau de l’arcade sourciliĂšre et un autre au niveau de la mĂąchoire. Il a fallu l’intervention de ses collĂšgues. »

À Lire :  🚹Ouverture de la Page ACTU ERIS, pour suivre nos Ă©quipes rĂ©gionales d'intervention et de sĂ©curitĂ©

Des faits qui interviennent deux jours aprĂšs les incidents de mercredi, en fin de promenade. Dans l’aprĂšs-midi, 150 dĂ©tenus avaient refusĂ© de regagner leurs cellules. D’importants effectifs de maintien de l’ordre avaient dĂ» ĂȘtre dĂ©ployĂ©s sur le site d’Osny, la situation redevenant calme Ă  20 h 30.

Par ailleurs, le syndicat FO pĂ©nitentiaire, qui apporte son soutien au gardien et refuse « que la violence s’installe dans la dĂ©tention », organise le 27 juin une journĂ©e nationale de mobilisation.

Le Parisien

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.