En prison, le pédophile Marc Dutroux « s’empâte ». C’est pourquoi le détenu, interdit de salle de sport, a demandé pendant plusieurs semaines qu’un vélo d’appartement soit installé dans sa cellule de 9m2, rapportent les médias belges.« Avec ce qu’il mange en prison et vu qu’il ne peut quasi pas sortir de sa cellule, il s’empâte, il prend du poids et son état de santé se dégrade », avait souligné son avocat. Si sa demande n’était pas satisfaite, le pédophile menaçait de citer l’État belge en cas de refus, souligne Sudpresse.

Sa demande, va bientôt être satisfaite, grâce au geste d’un donateur. « L’administration centrale a, après examen, décidé de répondre positivement à la demande du détenu, étant entendu que le financement incombait à celui-ci. Le vélo sera donc disponible à bref délai », a déclaré à Sudpresse Laurent Sempot, porte-parole des prisons.

Mais d’où vient le vélo, que le détenu qui gagne un euro de l’heure pour des travaux de nettoyage n’a pas les moyens de s’offrir ? Le site révèle qu’il lui a été offert par un citoyen dont le nom reste inconnu.

20 minutes

Vous aimez cet article ? Participez à l'évolution d'actupenit.com avec un don de 1€ !

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.