🇫🇷Agressions à la prison de Condé sur Sarthe : 4 ans 1/2 supplémentaires pour le détenu

Jeudi 29 juin 2017, le tribunal correctionnel d’Alençon (Orne) a condamnĂ© un dĂ©tenu du centre pĂ©nitentiaire de CondĂ© sur Sarthe Ă  quatre ans et demi de prison supplĂ©mentaire. L’audience a Ă©tĂ© particulièrement mouvementĂ©e.
Damien Sarotte, 26 ans, est incarcĂ©rĂ© depuis ses 16 ans pour avoir tuĂ© la mère de quelqu’un avec qui il s’Ă©tait bagarrĂ©. Il a d’abord Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ© Ă  La Martinique dont il est originaire. Puis en mĂ©tropole.

Multiples incidents en détention
Depuis 2015, en prison, il s’est rendu coupable d’insultes, d’agressions, de menaces de mort envers quinze surveillants de quatre prisons dans lesquelles il a successivement Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©: je vais faire venir des copains pour te tuer sur le parking »,  » je vais te tuer toi et ta femme « , « on va violer ta mère, te dĂ©couper au coupe-coupe »…
Dernière agression en date: le 12 juin 2017 Ă  CondĂ© sur Sarthe (Orne). L’audience du tribunal correctionnel d’Alençon s’est dĂ©roulĂ©e sous très haute surveillance policière, le dĂ©tenu très musclĂ© faisant une tĂŞte de plus que tous les policiers.
Audience perturbée
L’audience a Ă©tĂ© marquĂ©e par de nombreux incidents, le dĂ©tenu dans la provocation systĂ©matique, faisant son show, jouant de sa force physique, coupant la parole Ă  la PrĂ©sidente du tribunal: « Vous vous prenez pour qui, vous me laissez parler, putain, c’est pas possible… « , usant aussi du tutoiement.
Interruption d’audience
L’audience a dĂ» ĂŞtre interrompue et le dĂ©tenu momentanĂ©ment Ă©vacuĂ© Ă  cause de son attitude provocante, s’affalant sur la banquette dans le box des accusĂ©s, les pieds posĂ©s sur la grille qui enferme le box.
Bizarrement au bout de quelques minutes, le dĂ©tenu est revenu assister Ă  son procès, dans un calme olympien jusqu’Ă  l’Ă©noncĂ© de sa condamnation. Outre quatre ans et demi de prison supplĂ©mentaires, il devra payer 6 300 euros d’indemnitĂ©s Ă  l’ensemble de ses victimes.
Tendance Ouest

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.