EnroulĂ©es dans du papier cellophane, cachĂ©es dans une basket, Ă  l’intĂ©rieur d’un sac contenant du linge. Neuf cartouches de type fusil d’assaut calibre 7,62 ont Ă©tĂ© saisies vendredi vers 15 heures lors d’une fouille au parloir de la prison de Fresnes (Val-de-Marne). Deux sĹ“urs de 20 et 25 ans, qui avaient tentĂ© d’introduire ces munitions, ont Ă©tĂ© aussitĂ´t placĂ©es en garde Ă  vue par les policiers de L’HaĂż-les-Roses.
Le prisonnier Ă  qui le sac Ă©tait destinĂ© n’est autre que le frère des deux jeunes femmes. Selon nos informations, il est dĂ©tenu en attendant son jugement dans le cadre d’une affaire de trafic de stupĂ©fiants et d’armes. Juste après la dĂ©couverte des cartouches, les surveillants ont fouillĂ© sa cellule avec l’aide de chiens spĂ©cialisĂ©s dans la dĂ©tection d’armement. Rien n’a Ă©tĂ© trouvĂ©.

Et pour cause : «Lors d’une prĂ©cĂ©dente perquisition au domicile familial Ă  Nanterre (Hauts-de-Seine), des enquĂŞteurs avaient mis la main sur un fusil d’assaut, d’oĂą le placement en dĂ©tention. Mais ils n’avaient pas trouvĂ© les munitions, sourit une source proche du dossier. Elles Ă©taient en fait dans cette basket. Les sĹ“urs ne le savaient sans doute pas et ont apportĂ© en toute naĂŻvetĂ© la chaussure sans savoir ce qu’elle contenait.»
Le Parisien