Le drame s’est noué samedi 1er juillet, vers 18 heures, à la maison d’arrêt de Châlons-en-Champagne. Dans le quartier disciplinaire, un détenu de 32 ans, incarcéré depuis mars 2016, se pend. Le personnel pénitentiaire ne peut que constater l’état de santé préoccupant de l’individu qui est évacué vers le centre hospitalier de Châlons. Transféré par la suite vers Reims, le détenu est alors en état de mort cérébrale. Son décès a été prononcé dimanche matin, 2 juillet. Selon le parquet, la victime était placée « en détention provisoire dans le cadre d’une information criminelle du ressort de la juridiction de Troyes ».

L’union