Il est près de 18 h, jeudi 6 juillet 2017, au rez-de-chaussée de la grande galerie de la maison d’arrêt de Caen. C’est l’heure de la distribution des repas et de l’eau chaude dans les cellules. Dans l’une d’elles, un détenu aurait demandé du tabac au personnel chargé de cette distribution. « Il n’en avait pas, explique Ludovic Godel, du syndicat Force ouvrière. Le détenu a alors lancé la bassine d’eau sur le personnel. » Ce dernier a la lèvre supérieure ouverte. Le détenu aurait ensuite tenté d’étrangler son interlocuteur.

DĂ©tenu dangereux
L’alarme a été déclenchée. Cinq surveillants sont parvenus à maîtriser le détenu. Selon nos informations, l’homme est considéré comme dangereux. Il aurait été exclu de plusieurs établissements carcéraux, avant son arrivée à Caen. Il a été placé dans le quartier disciplinaire. L’homme agressé, « touché physiquement et psychologiquement », n’a pas repris son travail ce vendredi 7 juillet 2017.
Ouest france