« On essaie de faire notre travail en ayant du respect pour les détenus. Malheureusement, on n’a pas souvent le retour », a expliqué ce surveillant pénitentiaire devant le tribunal correctionnel de Meaux. Cet agent en poste à la prison de Meaux-Chauconin a été victime de violences de la part d’un détenu le 23 juin dernier. Ce jour-là, il est venu à la rescousse d’une collègue, qui venait de se prendre plusieurs coups de poing de la part de ce même détenu.
Cet homme de 21 ans, qui purge plusieurs peines de prison jusqu’en mai 2020, a été condamné à dix-huit mois de prison ferme, avec mandat de dépôt. Le substitut du procureur Jean-Baptiste Bougerol avait requis deux ans de prison ferme, avec mandat de dépôt : « Le prévenu ressent un sentiment de toute puissance et a du mépris pour l’autorité ».

La surveillante était occupée à sonder les barreaux des cellules, lorsque le détenu avait exigé d’aller consulter la liste des avocats, située à un autre étage. Comme il voulait la consulter sur-le-champ, il a forcé le passage pour sortir de la coursive. « Si ça ne se passe pas comme vous voulez, ça ne se passe bien ? C’est vous qui avez l’autorité en prison ? », lui a demandé la présidente Joëlle Nahon. Réponse de l’intéressé, véhément : « Elle me parlait comme à une racaille ». Et le prévenu de rajouter : « J’aurais pu pousser la porte contre elle et lui faire plus mal si j’avais été méchant ».
Les surveillants assistaient à l’audience, accompagnés de collègues et de l’adjointe du chef d’établissement. Le prévenu comparaissait également pour des dégradations commises dans une cellule du quartier disciplinaire, à savoir d’inquiétantes inscriptions, encourageant les « djihadistes » à « tuer les matons ». « C’était déjà écrit par quelqu’un d’autre, on voyait mal, j’ai juste repassé dessus ».
L’avocat de la défense Me Aminou Bouba a insisté sur « l’impulsivité » de son client, estimant que « les messages sur Daech, c’est un refus d’autorité, pas un message d’adhésion ».

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.