🇫🇷 L’Enap, un pied Ă  Agen, un autre Ă  Paris pour le 14 juillet


L’Ecole nationale de l’administration pĂ©nitentiaire, installĂ©e Ă  Agen depuis une vingtaine d’annĂ©es, participera aux dĂ©filĂ©s du 14-Juillet agenais et parisiens.
«Cette annĂ©e, Ă  l’occasion du dĂ©filĂ© de la fĂŞte nationale, l’Enap aura un pied Ă  Agen et un pied Ă  Paris», c’est ce qu’annonce l’Ecole nationale de l’administration pĂ©nitentiaire. Chaque annĂ©e, cet Ă©tablissement unique en France forme, en formation initiale ou continue, des milliers d’Ă©lèves aux mĂ©tiers de la pĂ©nitentiaire : personnel technique, de surveillance jusqu’aux postes de direction, d’insertion et de probation. Les Ă©lèves viennent de toute la France, dĂ©partements d’outre-mer compris. L’annĂ©e dernière, une promotion de 200 PolynĂ©siens n’Ă©tait pas passĂ©e inaperçue lorsque tous avaient effectuĂ© un mĂ©morable haka Ă  l’occasion de la remise de leurs diplĂ´mes.
A Paris, pour la deuxième année
Le 13 juillet au soir, 78 Ă©lèves surveillants de la 194e promotion ainsi que des personnels de l’École dĂ©fileront Ă  Agen. Le peloton sera menĂ© par Thierry Chauvin, commandant des troupes. «Les entraĂ®nements agenais ont commencĂ© le 6 juillet et se poursuivront jusqu’au 13 juillet au matin afin de rĂ©pondre aux exigences de cet exercice. Ces jeunes recrues se montrent fières et motivĂ©es pour reprĂ©senter l’administration pĂ©nitentiaire lors de la fĂŞte nationale», commente la direction de l’ENAP.
Ă€ Agen, le dĂ©filĂ© dĂ©butera Ă  19 heures, il se dĂ©roule sur le Gravier. Ă€ partir de 19 h 30, un marchĂ© de producteurs se tiendra sur l’esplanade avec possibilitĂ© de se restaurer sur place. Il sera suivi du feu d’artifice Ă  23 heures et de deux bals, un sur le Gravier avec le groupe MĂ©tropole et un autre au cĹ“ur de la caserne des sapeurs-pompiers Ă  Agen.
Le lendemain, huit Ă©lèves lieutenants et 32 personnels membres des ERIS (Equipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ©) fouleront le pavĂ© des Champs-ElysĂ©es, la deuxième fois pour l’administration pĂ©nitentiaire. Ils seront prĂ©cĂ©dĂ©s du drapeau de l’administration pĂ©nitentiaire et de sa garde, et dirigĂ©s par Sophie Bleuet, directrice de l’Enap, qui sera Ă  la tĂŞte du peloton en qualitĂ© de chef de corps.


La depeche

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.