• Quand les dĂ©tenus s’exposent ! 

L’exposition est visible à l’Hostellerie des dames jusqu’au 31 août.

La maison centrale de Clairvaux a beau ĂŞtre dans l’incertitude face Ă  sa fermeture annoncĂ©e en 2022. Elle ne continue pas moins de vivre. Pour preuve l’exposition de dĂ©tenus qui s’offre aux visiteurs de l’abbaye. Les toiles et sculptures des prisonniers de l’atelier d’arts plastiques de la centrale sont visibles au sein de l’Hostellerie des Dames : « Clairvaux continue de vivre. Les intervenants sont la suite ici…

  • Des dĂ©tenus vont jouer Hamlet au festival d’Avignon

« Je me suis perdu sur des rives sauvages. Il n’y a d’autre coupable que moi-mĂŞme », se lamente CrĂ©on, comprenant sa fin proche après avoir refusĂ© Ă  Antigone d’enterrer son frère Polynice. DĂ©clamĂ© par Jean-Michel, boule Ă  zĂ©ro et tatouages en pagaille, le texte de Sophocle prend une dimension toute personnelle. La suite ici…

  • Lons-le-Saunier : quelques heures dans la vie d’un dĂ©tenu Ă  la maison d’arrĂŞt

Le Progrès a profitĂ© de la visite la semaine dernière de Danielle Brulebois, dĂ©putĂ©e de la première circonscription du Jura, pour arpenter les couloirs de la maison d’arrĂŞt de Lons-le-Saunier. L’occasion d’apprĂ©hender le quotidien des dĂ©tenus vivant derrière ces Ă©pais murs en pierre. La suite ici…

  • Villefranche-sur-SaĂ´ne : deux dĂ©tenus du centre pĂ©nitentiaire condamnĂ© pour outrage, rĂ©bellion et violences

Au centre pĂ©nitentiaire de Villefranche-sur-SaĂ´ne « la guerre » semble dĂ©clarĂ©e depuis longtemps entre surveillants et dĂ©tenus. Au tribunal correctionnel ce mardi, deux hommes dĂ©jĂ  incarcĂ©rĂ©s comparaissaient pour rĂ©bellion, outrages et violences sur personne dĂ©positaire de l’autoritĂ© publique. Avec toujours le mĂŞme leitmotiv « les dĂ©tenus sont les victimes » la suite ici…

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.