L’ancien joueur international Julien Boutter invite les dĂ©tenus du Centre des peines amĂ©nagĂ©es de Metz Ă  une partie de tennis sur les courts de Marly. L’idĂ©e portĂ©e par ce projet : faire du sport un vecteur de rĂ©insertion. 
Après avoir partagĂ© Ă  de nombreuses reprises son tĂ©moignage dans le milieu carcĂ©ral, l’ancien joueur de tennis 46ème mondial Julien Boutter a eu l’idĂ©e d’inviter des dĂ©tenus Ă  partager un moment sportif sur les courts. Ce qu’il cherche Ă  travers ces rencontres sportives : un Ă©change Ă©nergique.  

Je transpire, ils me mettent Ă  l’Ă©preuve. Ce sont des moments de partage très intĂ©ressants que ce soit pour eux comme pour moi. 
ImpressionnĂ©s, les dĂ©tenus du Centre des peines amĂ©nagĂ©es de Metz apprĂ©cient de recevoir les conseils d’un joueur professionnel. 

Alexiane Gloriod, conseillère pĂ©nitentière d’insertion et de probation au Centre des peines amĂ©nagĂ©es de Metz explique les bĂ©nĂ©fices de cette initiation au tennis sur la vie des dĂ©tenus : 

Ça leur permet d’acquĂ©rir des valeurs comme l’hygiène de vie, l’apprentissage de règles, le travail en collectif, la poursuite de l’effort individuel. Ce sont autant de valeurs qu’ils peuvent mettre en place dans leur vie tous les jours pour leur rĂ©insertion sociale et professionnelle

Ce partenariat entre le Centre des peines amĂ©nagĂ©es et Julien Boutter, Ă©galement directeur du Moselle Open ne s’arrĂŞte pas Ă  la pratique sportive. Des dĂ©tenus vont pouvoir effectuer leurs travaux d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral lors du Moselle Open 2017 et les plus mĂ©ritants pourront voir des matches et visiter le site. 

France 3