Un détenu a trouvé la mort, dans la nuit de mercredi à jeudi au centre de détention de Montmédy (Meuse). Il aurait mis le feu à sa cellule.

Vers 23 heures, le feu s’empare de la cellule de cet homme dont l’identité n’a pas été révélée. Les surveillants parviennent à l’extraire de la pièce. Mais il ne respire déjà plus. Malgré les soins prodigués par les secours, il décède sur place.

 

L’incendie est maîtrisé par les pompiers. L’importante fumée nécessite l’évacuation de 57 détenus du premier et deuxième étage dans la cour du centre de détention. Vers 1 heure 20, les détenus réintègrent leur cellule dans le calme.

 

Sept surveillants, légèrement intoxiqués par les fumées, ont été conduits à l’hôpital de Verdun. Aucun autre blessé n’est à déplorer parmi les détenus. La brigade de gendarmerie de Montmédy est chargée de l’enquête, pour l’heure les causes de l’incendie restent indéterminées.

Le parisien