Ce 19 juillet dans la prison de Saint-Maur, un dĂ©tenu a forcĂ© le passage afin de sortir de cellule alors qu’il n’y Ă©tait pas autorisĂ©.

L’Ă©lève surveillant a tentĂ© de lui faire barrage, mais le dĂ©tenu a brutalement poussĂ© la porte de cellule. La main du surveillant est restĂ©e coincĂ©e entre la porte et le mur.

Bilan de l’opĂ©ration: dĂ©chirements osseux des doigts et 9 jours d’ITT.

Source syndicale.