Au lendemain du gros carambolage, impliquant neuf véhicules dont un fourgon pénitentiaire sur l’A21, jeudi matin, les victimes sont toutes saines et sauves. Parmi les vingt-deux personnes impliquées, on comptait encore deux blessés graves le soir de l’accident. Ce vendredi, plus aucun pronostic vital n’est engagé mais trois personnes restent hospitalisées.
Le chauffeur du poids lourd impliqué dans l’impressionnant carambolage était le plus gravement atteint, selon le dernier bilan effectué par les secours sur place jeudi.

Le chauffeur du poids lourd sorti de l’hôpital
Mais au lendemain de l’accident, les nouvelles sont bonnes et l’homme a même pu sortir de l’hôpital. Il devrait être entendu ce vendredi par les policiers en charge de déterminer les circonstances exactes de la collision. Des prélèvements sanguins et stupéfiants ont d’ores et déjà été réalisés sur le conducteur mais les résultats sont encore en attente.
Les premiers témoignages indiquent que c’est le poids lourd qui serait venu percuter un fourgon pénitentiaire, suite à un ralentissement, alors qu’ils circulaient sur l’A21, dans le sens Aix-Noulette – Douai, au niveau de Bully-les-Mines. Un accident qui a provoqué des collisions en chaîne, impliquant, au total neuf véhicules.
Un détenu et deux fonctionnaires souffrent de fractures

Un des six détenus présents dans le fourgon était lui aussi très gravement atteint et a dû être transporté par hélicoptère au centre hospitalier régional de Lille. Ses jours ne sont pas en danger mais il souffre de nombreuses fractures et doit être suivi médicalement. Tout comme deux fonctionnaires de l’administration pénitentiaire, encore hospitalisés. Leur état ne suscite néanmoins pas d’inquiétude vitale.

Les autres blessés plus légers ont été pris en charge sur les lieux de l’accident dans une tente gonflée par les secours sur l’autoroute. Certains d’entre eux ont été transportés dans les hôpitaux alentours mais la majorité était surtout choquée.

Le dispositif de secours était d’une ampleur exceptionnelle pour une intervention hors-norme. Les équipes d’élite de l’administration pénitentiaire sont intervenus pour sécuriser les lieux et prévenir tout risque d’évasion des détenus.

La voix du nord

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.