Mécontent et énervé après une discussion avec un surveillant, Alioune Wade, 26 ans, a frappé un surveillant pénitentiaire à l’aide d’un pied qu’il a descellé de la table de sa cellule, qu’il a aussi dégradée. Des faits qui remontent au 26 juillet et valaient au détenu d’être jugé en comparution immédiate ce lundi.
Le tribunal l’a condamné à dix mois de prison ferme en plus de la peine qu’il purge déjà.
Par ailleurs, un autre détenu doit être jugé pour le même type de faits vendredi en comparution immédiate. Un changement de quartier pénitentiaire serait à l’origine de son passage à l’acte.
La voix du nord