Un détenu de 37 ans a été découvert pendu dans sa cellule à la maison d’arrêt de Vannes. Sur demande du procureur de la République de Vannes, une enquête de police a été ouverte.

Terrible découverte, dans la nuit de lundi à mardi, à la maison d’arrêt de Vannes. Un homme, âgé de 37 ans et originaire de Ploërmel a été retrouvé pendu, accroché avec une écharpe aux canalisations de sa cellule.

Ce sont les codétenus qui ont fait la macabre découverte et qui ont aussitôt donné l’alerte. Malgré l’intervention rapide des sapeurs-pompiers de Vannes et du Samu 56, l’homme est décédé.

Contactée, la direction de la maison d’arrêt confirme le drame qui s’est déroulé dans son établissement et indique qu’une enquête a été diligentée par le parquet de Vannes. « Elle va permettre de savoir la ou les causes principales de ce drame. La famille du détenu a été contactée le matin même », explique le directeur adjoint.

De plus, il indique « qu’un protocole a été mis en place pour les détenus de la même cellule, pour les autres détenus et pour le personnel du centre qui souhaitaient une prise en charge par l’unité sanitaire. Nous avons aussi proposé à la famille de venir sur place, de nous rencontrer et d’échanger ».

Selon nos informations, le détenu avait été condamné en juin dernier à six mois de prison pour violences volontaires sur sa compagne et outrage. Il devait sortir de détention au mois de décembre prochain.

Les chiffres du suicide en prison




En France, le suicide est sept fois plus fréquent en prison qu’en milieu libre. Plus de neuf détenus sur dix sont des hommes. Le taux s’élève à 18,5 suicides enregistrés pour 10 000 personnes écrouées sur la période 2005-2010 alors que dans la population générale, il est de 2,7 pour 10 000 chez les hommes de 15 à 59 ans.

Depuis la mise en place d’un plan anti-suicide il y a six ans, le nombre de décès a baissé, après le triste « record » de 1998 (138 suicides) : 113 cas en 2015, 94 en 2014, 97 en 2013, 123 en 2012.
Ouest france

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.