C’est du jamais vu Ă  la prison de Valence. Un drone s’est posĂ© dans la cour du centre pĂ©nitentiaire, avec une camĂ©ra embarquĂ©e et un colis accrochĂ©. La drĂ´le de livraison s’est faite vers 15 heures ce mardi après-midi. Un horaire oĂą presque tous les dĂ©tenus de la maison d’arrĂŞt sont Ă  l’extĂ©rieur.
A travers les filets de protection
Ce drone a pu se faufiler Ă  travers les mailles du filet anti-hĂ©licoptère qui couvre la cour de promenade. L’alerte a aussitĂ´t Ă©tĂ© donnĂ©e, les dĂ©tenus tous fouillĂ©s. Mais rien Ă  faire : la livraison a Ă©tĂ© bien dissimulĂ©e. Impossible de mettre la main sur le contenu du colis. Le drone, en tout cas, est un tout nouveau moyen d’approvisionnement en objets illĂ©gaux Ă  l’intĂ©rieur de la prison. Jusqu’ici, les amis ou familles des dĂ©tenus lançaient les colis par-dessus les grillages et murs d’enceinte. Mais les interpellations sont de plus en plus frĂ©quentes pour les « lanceurs ». Il y a 10 jours un majeur et un mineur ont Ă©tĂ© interpellĂ©s un dimanche après-midi.
Drone au commissariat
Le drone, lui, est entre les mains de la police. Les enquĂŞteurs disposent aussi de toutes les vidĂ©os de surveillance pour suivre son vol , repĂ©rer le destinataire mais aussi l’expĂ©diteur de ce colis.
France Bleu

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.