Mercredi 16 Août, 14 détenus, ont refusé de réintégrer leur cellule. Ils ont alors bloqué les cours de promenade de la prison de Grasse.

La direction de l’Ă©tablissement a essayĂ© de nĂ©gocier la fin du mouvement de protestation, mais celle-ci n’a pas abouti.

Les forces de l’ordre sont alors appelĂ©es en renfort.

Il est 18h00 quand une Ă©quipe de 10 agents pĂ©nitentiaires munis de tenues d’intervention et deux fusils Ă  pompe intervient dans la cour en ordonnant aux dĂ©tenus de s’approcher un par un. Ces derniers s’approchant en nombre et refusant de stopper aux injonctions des agents, un tir de sommation est effectuĂ©. Trois dĂ©tenus acceptent alors de remonter.

Pour la suite des opĂ©rations, les forces de l’ordre entre un jeu. Une vingtaine de policiers en tenue de maintien de l’ordre suffisent Ă  dissuader le reste des dĂ©tenus qui remontent en cellule sous bonne escorte.

Source syndicale

Vous aimez cet article ? Participez Ă  l'Ă©volution d'actupenit.com avec un don de 1€ !

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.