🇫🇷 Baumettes : Un détenu handicapé se suicide en prison, sa famille porte plainte pour homicide involontaire

Un homme de 20 ans s’est pendu dans sa cellule de la prison des Baumettes, Ă  Marseille, le 10 aoĂ»t. Souffrant de troubles psychiatriques et reconnu handicapĂ©, il ne pouvait rester sans son père. La famille a dĂ©cidĂ© de porter plainte pour homicide involontaire.Bilel E. a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue le 7 aoĂ»t et dĂ©fĂ©rĂ© en comparution immĂ©diate pour des faits d’outrage, de rĂ©bellion et d’apologie du terrorisme. Le tribunal correctionnel, dans l’attente d’une expertise psychiatrique, a placĂ© le jeune homme, handicapĂ© et souffrant de troubles psychiatriques, en dĂ©tention provisoire Ă  la maison d’arrĂŞt des Baumettes, Ă  Marseille. Trois jours après, il est retrouvĂ© mort, pendu dans sa cellule. 
Depuis, sa famille s’interroge. « Comment l’Ă©tat de santĂ© de leur fils a-t-il pu ĂŞtre dĂ©clarĂ© compatible avec une garde Ă  vue et une incarcĂ©ration? » « A-t-il bĂ©nĂ©ficiĂ© dès son arrivĂ©e en dĂ©tention d’une prise en charge adaptĂ©e Ă  son Ă©tat de santĂ© psychiatrique et Ă  ses nombreuses tentatives de suicide antĂ©rieures? », relaie leur avocat, Me JĂ©rĂ´me Pouillaude. Un certificat mĂ©dical, prĂ©sent dans son dossier, atteste que Bilel E. ne pouvait rester sans son père. 
Une plainte va ĂŞtre dĂ©posĂ©e en dĂ©but de semaine pour « homicide involontaire » et une enquĂŞte prĂ©liminaire a Ă©tĂ© ouverte, rapporte La Provence. « La famille refuse, et je partage naturellement sa volontĂ©, que l’affaire soit enterrĂ©e et que l’on fasse comme si tout cela Ă©tait un drame inĂ©vitable. Ils considèrent Ă©galement que la façon dont ils ont Ă©tĂ© avisĂ©s du dĂ©cès de leur garçon a Ă©tĂ© très cavalière », insiste l’avocat. 
Nice matin

Ă€ Lire :  🇫🇷 Meaux: Des surveillants manifestent en «solidarité» avec leurs collègues accusĂ©s de viol sur un dĂ©tenu

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.