Le parquet a requis mardi une peine de 18 mois de prison Ă  l’encontre d’un père de famille âgĂ© de 50 ans, poursuivi pour attentat Ă  la pudeur sur sa fille âgĂ©e de 8 ans et pour dĂ©tention de matĂ©riel pĂ©dopornographique. Le quinquagĂ©naire avait photographiĂ© sa fille nue sous sa douche afin de permettre Ă  un dĂ©tenu de Saint-Hubert d’assouvir ses pulsions sexuelles.
Le prĂ©venu avait Ă©tĂ© interpellĂ© en mars dernier Ă  la suite d’informations transmises par Google concernant une adresse IP qui avait Ă©changĂ© du matĂ©riel pĂ©dopornographique. Il s’Ă©tait avĂ©rĂ© que ce VerviĂ©tois, père de deux enfants, dĂ©tenait des images pĂ©dopornographiques reçues via le logiciel d’appels tĂ©lĂ©phoniques Skype et la messagerie instantanĂ©e WhatsApp.
Ces Ă©changes avaient Ă©tĂ© opĂ©rĂ©s avec un dĂ©tenu de la prison de Saint-Hubert, incarcĂ©rĂ© pour faits de pĂ©dophilie. Le VerviĂ©tois avait acceptĂ© d’envoyer des images de sa fille nue sous sa douche contre la promesse de pouvoir coucher avec la femme du dĂ©tenu. Le père de famille avait Ă©galement contraint la fillette Ă  enregistrer des phrases salaces, suggĂ©rĂ©es par ce mĂŞme dĂ©tenu.
Le prĂ©venu, dĂ©tenu depuis son interpellation, a expliquĂ© avoir Ă©tĂ© manipulĂ© par le pĂ©dophile et a regrettĂ© avoir agi ainsi « par propre intĂ©rĂŞt, sans penser Ă  ma fille », a-t-il dĂ©clarĂ© Ă  l’audience.
Le parquet estime par ailleurs que cette prise d’image porte atteinte Ă  l’intĂ©gritĂ© sexuelle de l’enfant ce qui fonde la prĂ©vention d’attentat Ă  la pudeur. La dĂ©fense, en aveux sur les faits, a plaidĂ© un sursis probatoire. Le jugement sera rendu le 6 septembre.
7sur7