🇫🇷 Béziers : incarcéré, le détenu continue son trafic depuis sa cellule

PrĂ©sentĂ©s devant le tribunal correctionnel de BĂ©ziers, les deux Biterrois ont beau minimiser leur implication, ils ne parviennent pas Ă  convaincre. L’un d’eux, dĂ©tenu de longue date, est jugĂ© pour recel de tĂ©lĂ©phone portable en prison, vente, dĂ©tention, usage de stupĂ©fiants.Son comparse avait Ă©tĂ© interpellĂ© par les gendarmes de Cazouls-lès-BĂ©ziers, suspectĂ© d’avoir vendu de la drogue pour le compte de son ami d’enfance qui Ă©tait restĂ© en prison. « J’avais besoin d’argent, j’ai envoyĂ© des gens rĂ©cupĂ©rer des dettes », confirme le dĂ©tenu.


Il explique avoir juste rendu service Ă  son ami
Son co-prĂ©venu explique s’ĂŞtre senti obligĂ© de rendre service Ă  l’ami d’enfance qui Ă©tait incarcĂ©rĂ©. Mais, il jure ne pas avoir vendu de la drogue. Il aurait seulement rĂ©cupĂ©rĂ© des sommes dues, par pur esprit de loyautĂ© envers son ami et sa famille.

« Les faits sont peu banals. Bien qu’incarcĂ©rĂ©, le dĂ©tenu continue son trafic. Depuis sa cellule, il donne des instructions. Et son complice est mis en cause par plusieurs consommateurs », souligne Yvon Calvet, procureur de la RĂ©publique. Il requiert quatre ans d’emprisonnement Ă  l’encontre du donneur d’ordre prĂ©sumĂ©, et 30 mois Ă  l’encontre de l’ami.


Tous deux reconnus coupables
« Il n’y a aucun Ă©lĂ©ment tangible dans ce dossier totalement dĂ©cousu. Ă€ l’Ă©vidence, il doit se dĂ©gonfler. Quatre ans, c’est absolument dĂ©mesuré », juge le conseil du donneur d’ordre. Son collègue enchaĂ®ne pour la dĂ©fense du second suspect : « Mon client n’a absolument touchĂ© aucun argent, il a collaborĂ© avec les enquĂŞteurs. »

Les deux prĂ©venus ont Ă©tĂ© reconnus coupables des faits reprochĂ©s. Le donneur d’ordre a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  4 ans avec maintien en dĂ©tention. Son ami d’enfance a Ă©copĂ© de 15 mois de prison avec maintien en dĂ©tention. Tous les scellĂ©s ont Ă©tĂ© confisquĂ©s.

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.