Rappel des faits: Ce lundi, à l’ouverture de sa cellule, un détenu du centre de détention de Toul a jeté de l’huile bouillante au visage d’un surveillant.

Une caméra vidéo a filmé la scène.

brûlé au second degré dans la partie basse de son visage, son menton, ses lèvres et surtout son épaule est touchée.
Ses yeux ont heureusement été épargnés.

Vingt-quatre heures après l’agression, ses blessures enduites d’une Ă©paisse couche de vaseline et de pommade antiseptique le dĂ©mangent et le brĂ»lent toujours, rapporte L’est RĂ©publicain

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.