🇫🇷 Osny : quand les serrures des cellules flanchent

C’est une vidéo publiée sur YouTube qui a mis le feu aux poudres. Elle démontre que les serrures des cellules de la maison d’arrêt du Val-d’Oise (Mavo) à Osny ne sont plus du tout efficaces. Sur les images, on peut voir un prisonnier ouvrir une porte de cellule de l’extérieur avec pour seul outil… un fil de fer. Le tout en moins d’une minute. D’après le Canard Enchaîné, ce problème concernerait près de 80 % des prisons du pays équipées par le même fournisseur.
« Depuis fin juillet tous les cylindres des serrures les plus sollicitées ont été remplacés à la Mavo », rassure la direction de l’administration pénitentiaire.
Et les serrures visées ne seraient pas « de mauvaise qualité » mais subiraient simplement « l’usure ». Celles de la prison d’Osny n’avaient en l’occurrence jamais été changées depuis la construction du bâtiment au début des années 1990. Au fil du temps, les ouvertures et fermetures de portes « fatiguent » les mécanismes internes. « Les serrures ne peuvent absolument pas être forcées de l’intérieur », assure la direction.
Si l’usure temporelle est inévitable, elle serait accélérée avec la surpopulation de la Mavo, qui héberge 937 personnes pour une capacité de 579 places. « C’est logique : toute serrure est crochetable et a une fin de vie, détaille l’administration pénitentiaire. Plus il y a de personnes dans les cellules et plus les serrures sont sollicitées comme l’ensemble des dispositifs de sécurité. » lire la suite

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.