🇫🇷 Quand des drones volent Ă  l’assaut des prisons

«Tout entre ou presque…» MĂŞme excessif, l’amer constat de ce surveillant souligne le flux des objets divers et variĂ©s remis aux dĂ©tenus depuis l’extĂ©rieur. Les mĂ©thodes sont nombreuses, les parades compliquĂ©es.

Un produit livrĂ© par drone, en moins de trente minutes. C’est le projet auquel travaille de longue date Amazon. En France, de manière certes artisanale mais avec une efficacitĂ© avĂ©rĂ©e, certains ont devancĂ© le gĂ©ant amĂ©ricain de la vente en ligne. Le 15 aoĂ»t, en pleine journĂ©e, un engin perfectionnĂ© s’est posĂ© dans la cour de promenade du centre pĂ©nitentiaire de Valence (DrĂ´me), cĂ´tĂ© maison d’arrĂŞt. En un clin d’oeil, les dĂ©tenus ont escamotĂ© la livraison. Le drone, lui, a terminĂ© dans les mains des surveillants. «A son bruit caractĂ©ristique, on l’a entendu approcher, raconte l’un d’eux. Mais c’est allĂ© tellement vite que tout ce qu’on a pu faire, c’est le saisir après coup.»
Ă€ la recherche d’une parade efficace
L’engin coĂ»te autour de 1 000 €. A ce tarif-lĂ , les fabricants promettent une liaison parfaite entre la camĂ©ra embarquĂ©e et le pilote, lequel peut commander la machine jusqu’Ă  plusieurs kilomètres de distance. «Vu le prix, il ne s’est pas dĂ©placĂ© pour rien, fulmine un reprĂ©sentant local du syndicat Ufap-Unsa. On aime Ă  penser qu’il a livrĂ© de la drogue, mais il peut très bien s’agir aussi d’armes ou d’explosifs.»
Une semaine plus tard…lire la suite

Ă€ Lire :  🇫🇷 Roanne : Les surveillants dĂ©couvrent un couteau en cĂ©ramique Ă  l’intĂ©rieur de la prison

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.