🇫🇷 Uzerche: Une boutique de vêtements va ouvrir dans la prison

A partir du 2 octobre prochain le Secours Catholique proposera deux fois par mois une boutique au sein mĂŞme du centre de dĂ©tention d’Uzerche. Les dĂ©tenus pourront y acheter pour un prix très modique des vĂŞtements qu’ils auront choisis. Une action Ă  la demande de la direction du centre.
Il y a un service de distribution de vĂŞtements au sein du centre d’Uzerche. Mais les dĂ©tenus doivent se contenter de ce qu’il y a. Sans possibilitĂ© de choisir. Le premier intĂ©rĂŞt de cette boutique est lĂ , explique Jean-Luc Aubin, directeur adjoint. « Ce sera vraiment comme dans une boutique Ă  l’extĂ©rieur oĂą le dĂ©tenu pourra choisir parmi des vĂŞtements disponibles, va pouvoir les essayer pour voir s’il se sent bien dedans ». Un plus Ă©vident : « Je suis convaincu que ça va valoriser leur image. On va leur demander de faire quelque chose pour eux-mĂŞmes ».
« La boutique sera aussi un lieu de rencontre » prĂ©cise Christian Renault, le prĂ©sident du Secours Catholique de la Corrèze. « Les bĂ©nĂ©voles proposeront un cafĂ© et discuteront avec les prisonniers ». Une manière de recrĂ©er du lien chez des dĂ©tenus souvent isolĂ©s qui ne reçoivent que rarement voire jamais de visite. Et c’est souvent le cas des plus indigents, nombreux Ă  Uzerche, notamment parmi les prisonniers Ă©trangers. C’est aussi la raison pour laquelle les contributions demandĂ©es aux dĂ©tenus seront très modiques : 2 euros pour les plus fortunĂ©s par vĂŞtement. Et seulement 10 centimes pour les plus dĂ©munis. Et l’argent collectĂ© reviendra d’une certaine manière aux dĂ©tenus. Il servira au financement d’autres actions menĂ©es par l’association dans le centre, comme les colis de NoĂ«l, l’Ă©criture de lettres ou l’accueil des familles au parloir.
France bleu

1 RĂ©trolien / Ping

  1. Uzerche. Une boutique de vĂŞtements va ouvrir dans la prison | Revue de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.