🇫🇷 NĂ®mes: Quatre dĂ©tenus de la prison assignent l’État en justice pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

C’est une première en France, quatre dĂ©tenus de la maison d’arrĂŞt de NĂ®mes assignent l’Ă©tat en justice. Ces dĂ©tenus reprochent leurs conditions de dĂ©tention. La surpopulation de l’Ă©tablissement,400 dĂ©tenus pour 190 places, la transmission de maladies, les rixes… Leur avocate veut citer le prĂ©fet Didier Lauga Ă  comparaĂ®tre devant le tribunal correctionnel de NĂ®mes, en tant que reprĂ©sentant de l’État dans le Gard. Elle indique ne pas vouloir porter plainte contre l’administration pĂ©nitentiaire car « les surveillants sont autant victimes de ces conditions que les dĂ©tenus « . L’audience est prĂ©vue le 26 septembre prochain.

France bleu.fr

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.