Suite Ă  l’agression d’un de leur collègue,une soixantaine de surveillants se sont rassemblĂ©s devant la prison de Toul. En effet comme nous vous en avions informĂ©s le 22 aoĂ»t dernier, le surveillant avait Ă©tĂ© Ă©bouillantĂ© avec de l’huile chaude. Ses collègues dĂ©noncent « l’inertie de l’administration pĂ©nitentiaire « .

Ouest France.fr