🇫🇷 Nicole Belloubet plaide pour un meilleur suivi des longues peines en prison

Les dĂ©tenus condamnĂ©s Ă  de très longues peines doivent pouvoir bĂ©nĂ©ficier d’un suivi plus poussĂ© et d’une aide Ă  la rĂ©insertion, a dĂ©clarĂ© mardi la ministre de la Justice en visite dans une prison alsacienne, sans dĂ©tailler de possibles mesures.
« Il faut une rĂ©flexion sur le parcours du dĂ©tenu condamnĂ© Ă  de très longues peines. C’est une question de respect de la dignitĂ© (du dĂ©tenu), et de sĂ©curitĂ© pour la sociĂ©tĂ©. Les deux sont liĂ©s », a dit Nicole Belloubet, Ă  l’issue d’une visite Ă  la maison centrale d’Ensisheim (Haut-Rhin), qui accueille des « longues peines ».
Le « suivi » en question doit notamment passer par des efforts en vue d’une rĂ©insertion des dĂ©tenus Ă  l’issue de leur longue peine, a expliquĂ© Ă  l’AFP l’entourage de la ministre.
Cette question doit ĂŞtre abordĂ©e dans le cadre du plan de construction de 15.000 places de prison supplĂ©mentaires, promises par Emmanuel Macron durant sa campagne prĂ©sidentielle. Plan qui comprend l’installation de « quartiers de prĂ©paration Ă  la sortie », totalement dĂ©diĂ©s, avec des prises en charge spĂ©cifiques, a-t-on ajoutĂ© de mĂŞme source.
Salle de sport, de prière, ateliers, espace jardinage, bibliothèque: la ministre a longuement parcouru les diffĂ©rents espaces de la prison d’Ensisheim, ouverte en 1811, et oĂą sont dĂ©tenus actuellement 194 hommes – tous placĂ©s en cellule individuelle -, dont 44 purgent une peine de rĂ©clusion Ă  perpĂ©tuitĂ©.
« Soixante pour cent ont Ă©tĂ© condamnĂ©s pour des crimes de sang, et 55% pour des crimes sexuels, mais une bonne partie fait partie des deux catĂ©gories Ă  la fois », a expliquĂ© Ă  la ministre le directeur de l’Ă©tablissement, Guillaume Goujot.
SollicitĂ© par l’administration pĂ©nitentiaire, l’un des dĂ©tenus, incarcĂ©rĂ© depuis 1988 et condamnĂ© Ă  perpĂ©tuitĂ©, a brièvement reçu la ministre dans la cellule de 9 m2 qu’il occupe depuis 1993.
Il en a profitĂ© pour lui glisser qu’il venait de dĂ©poser une 5e demande de libĂ©ration conditionnelle. « Faudrait que ce soit la bonne, cette fois. Parce que, après toutes ces annĂ©es, ça sert Ă  quoi? », a-t-il dit aux journalistes.
Avant de regagner Paris, Mme Belloubet a remis une mĂ©daille Ă  plusieurs agents pĂ©nitentiaires qui se sont illustrĂ©s par leur « courage » lors de deux rĂ©centes prises d’otage Ă  Ensisheim, en juin 2016 puis en juin 2017.
« Entre l’exigence de sĂ©curitĂ© et la dignitĂ© qui est due Ă  chaque ĂŞtre humain, vous ĂŞtes sur une ligne de crĂŞte difficile », a commentĂ© la ministre Ă  l’intention des agents de l’administration pĂ©nitentiaire, rĂ©unis dans la cour de la prison pour cette cĂ©rĂ©monie.
Public senat

Ă€ Lire :  🇫🇷 Rugby: Rencontre entre sĂ©lections nationales de la police et pĂ©nitentiaire, pour le prestige de l'uniforme !

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.