🚨 Évasion sur l’Ă®le Saint-Martin: la Fake News du week-end 

Il n’y a pas eu d’Ă©vasion dans la prison situĂ©e dans la partie nĂ©erlandaise de l’Ă®le de Saint-Martin, a confirmĂ© dimanche 10 septembre Ă  franceinfo le gĂ©nĂ©ral Jean-Marc Descoux, qui dirige les forces de gendarmerie dont la mission est de rĂ©tablir l’ordre, quatre jours après le passage de l’ouragan Irma qui a dĂ©vastĂ© une grande partie de l’Ă®le.
Cette information avait pourtant Ă©tĂ© donnĂ©e par la gendarmerie samedi, qui pensait alors disposer de plusieurs sources crĂ©dibles et disait avoir « recoupé » l’information. Le gĂ©nĂ©ral Jean-Marc Descoux a reconnu une « erreur de sĂ©mantique » de la part de ses services, durement sollicitĂ©s depuis plusieurs jours. Une erreur liĂ©e aussi aux dĂ©gâts infligĂ©s aux infrastructures de l’Ă®le, qui rendent les communications très difficiles. « J’ai du personnel qui travaille jour et nuit pour faire face Ă  des situations que personne n’a connu ces vingt dernières annĂ©es sur le territoire mĂ©tropolitain » souligne le gĂ©nĂ©ral.

Ă€ Lire :  🇫🇷Le Havre: Agression violente d'un dĂ©tenu sur un surveillant

 
« Cette information n’avait pas pu ĂŞtre vĂ©rifiĂ©e dans de bonnes conditions »

« Il est apparu très vite que c’Ă©tait une fausse information, et qu’en rĂ©alitĂ©, elle Ă©tait fondĂ©e sur quelque chose qui a affectĂ© la prison, mais les Hollandais ont parfaitement gĂ©rĂ© la situation et ont maĂ®trisĂ© toute tentative d’Ă©vasion », a expliquĂ© Jean-Marc Descoux.
L’information avait Ă©tĂ© prise au sĂ©rieux par les autoritĂ©s françaises, puisque le gĂ©nĂ©ral a expliquĂ© avoir envoyĂ© des forces de sĂ©curitĂ© Ă  la frontière avec la partie hollandaise de l’Ă®le. Dans le mĂŞme temps, des gendarmes français Ă©taient partis « au contact » des autoritĂ©s hollandaises, puisque « le système de communication des deux parties Ă©tait en difficultĂ© et que cette information n’avait pas pu ĂŞtre vĂ©rifiĂ©e dans de bonnes conditions. »
Dès samedi soir, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait dĂ©menti la rumeur en indiquant que l’information n’Ă©tait pas confirmĂ©e par les autoritĂ©s nĂ©erlandaises.
France info

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.