Samedi 09 septembre, il est 8h00 du matin quand un dĂ©tenu mĂ©content d’ĂŞtre fouillĂ© bouscule et tente de mordre le surveillant. Lors de la maĂ®trise de ce dernier, les surveillants reçoivent plusieurs crachats au visage. le dĂ©tenu sera conduit au Quartier disciplinaire.

Après ce premier incident, un second prend le relais, avec plusieurs dĂ©tenus qui refusent de rentrer de promenade, revendiquant l’installation rapide de barre de traction dans les cours. Après nĂ©gociations avec le gradĂ© de bâtiment, les dĂ©tenus remontent en criant leur mĂ©contentement dans les escaliers et menaçant de faire d’autres blocages.

Et pour finir, avec cette agitation, un dĂ©tenu connu pour des faits de terrorisme en profitera pour profĂ©rer les menaces de mort suivantes aux personnels : « On va vous Ă©gorger les surveillants et boire votre sang, nous sommes des pros ». en incitant les autres dĂ©tenus Ă  l’Ă©meute.

Dimanche 10 septembre, il est 17h55 quand un dĂ©tenu refuse de rentrer dans sa cellule, le chef de bâtiment n’arrivera pas Ă  rĂ©sonner le dĂ©tenu qui frappera violemment un surveillant en plein visage.
Source syndicale