Un couple de quadras installĂ© dans le quartier Beausoleil vit un cauchemar de nuit comme de jour, leur jardin situĂ© en contrebas de cellules de la maison d’arrĂȘt de Montauban,sert aux dĂ©tenus et Ă  leurs complices restĂ©s Ă  l’extĂ©rieur, de zone d’envoi de petits colis.

On retrouve dans ces baluchons hissĂ©s par des fils de pĂȘche depuis les cellules des radios, tĂ©lĂ©phones, couteaux, cigarettes, de la viande sĂ©chĂ©e… 

Une rĂ©union Ă  laquelle sont attendus administration pĂ©nitentiaire, prĂ©fecture, police et mairie doit se tenir mardi 12 septembre dans le jardin en prĂ©sence de riverains excĂ©dĂ©s. Nombreux espĂšrent que les travaux d’installation de filets anti-projections venant de dĂ©marrer, rĂšglent enfin le problĂšme. Le chantier doit durer trois mois.

La dĂ©pĂȘche