Le nombre de mineurs dans les prisons françaises ne cesse d’augmenter. C’est une hausse record de 16.6% qui Ă©tonne mĂŞme le ministère de la justice.

Au 1er aout, ce sont pas moins de 885 mineurs qui Ă©taient Ă©crouĂ©s,dont les deux tiers en dĂ©tention provisoire.Un phĂ©nomène qui s’est accĂ©lĂ©rĂ© très rapidement en l’espace d’une annĂ©e, la population pĂ©nale augmentant elle de 0,4%.

Ni la direction des affaires criminelles et des grâces ni celle de la protection judiciaire de la jeunesse, pas plus que la direction de l’administration pĂ©nitentiaire, ne sont en mesure de donner une explication.

Aucune directive de politique pénale ni de réformes étant venu durcir le sort des adolescents ces dernières années.

Les tensions dans les Ă©tablissements pour mineurs (EPM) s’en ressentent, notamment Ă  L’EPM de Lavaur oĂą une bagarre s’est dĂ©roulĂ© ce vendredi 8 septembre.

Le monde