L’administration pĂ©nitentiaire craint pour la santĂ© mentale du dĂ©tenu le plus sensible de France.

En effet, placĂ© Ă  l’isolement Ă  la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis, Salah Abdeslam 28 ans seul membre des commandos du 13 novembre encore en vie a montrĂ© des signes alarmants de dĂ©gradation de sa santĂ©.

Comme le rapporte Le Parisien, l’administration pĂ©nitentiaire se pose la question, pour les bienfaits de l’enquĂŞte, s’il ne serait pas prĂ©fĂ©rable d’allĂ©ger ses conditions de dĂ©tention.