Alors qu’il est privĂ© de tĂ©lĂ©vision, un dĂ©tenu de l’Ă©tablissement pour mineurs(EPM) de Orvault s’est vengĂ© en mettant le feu Ă  sa cellule.

Le garçon de 14 ans qui avait dĂ©jĂ  provoquĂ© un incendie au mois de juillet a mis le feu Ă  l’encadrement en PVC de sa cellule.

Les dégâts sont matériels, le début d’incendie n’a pas fait de victimes. Une enquête de police a néanmoins été ouverte à la Sûreté départementale. L’adolescent sera à nouveau présenté à un juge des enfants en novembre.

Ouest-France