L’affaire avait fait grand bruit ce mardi Ă  la prison de Liancourt. Un jeune surveillant stagiaire de la maison d’arrĂŞt s’Ă©tait fait agressĂ© par un dĂ©tenu avec une lame de rasoir.

Sony Winterstein est «dĂ©solé». Devant le tribunal correctionnel de Beauvais, ce dĂ©tenu de la prison de Liancourt a difficilement justifiĂ© son geste. Il semble que le transfert dans un autre Ă©tablissement soit Ă  l’origine de son acte.

Le tribunal a condamnĂ© Sony Winterstein Ă  15 mois de prison ferme, avec maintien en dĂ©tention. Les Ă©ventuels dĂ©dommagements au surveillant blessĂ© seront Ă©tudiĂ©s le 25 fĂ©vrier 2018. « La justice s’est montrĂ©e très rĂ©active. C’est ce que nous retenons », assure JĂ©rĂ©my Jeanniot, reprĂ©sentant du personnel Ă  la prison de Liancourt. « C’est une bonne chose. Cela montre qu’il n’y a pas d’impunitĂ©. Pour rappel cette agression avait entraĂ®nĂ© un mouvement de protestation des personnels de l’Ă©tablissement.

Courrier picard