Après l’Ă©vasion du 18 juillet, la maison d’arrĂŞt de Fond Sarail connaĂ®t encore des heures sombres.

Ce vendredi, au moment du repas, une surveillante pĂ©nitentiaire s’est fait violemment agressĂ©e par un dĂ©tenu. ce dernier aurait mĂŞme tentĂ© de la poignarder. En Ă©tat de choc, l’agent a Ă©tĂ© pris en charge. Il n’est pas rare de voir de telles scènes en prison, ce qui exaspère les syndicats.

Pourtant, le directeur des prisons d’outremer l’avait certifié lors de sa visite après la grande évasion il y 3 mois, les conditions de sécurité sont censées être renforcées. Difficile malgré tout de contenir la violence qui habite la population carcérale, illustration avec ce dangereux détenu.

RCI