Il viole sa fille au parloir de la prison, l’affaire sera jugĂ©e devant la cour d’assises de la Somme.

Il n’est pas exagĂ©rĂ© d’écrire que les jurĂ©s vont plonger dans l’horreur, du vendredi 29 septembre au mercredi 4 octobre.

Ils jugeront un homme de 52 ans (dĂ©jĂ  condamnĂ© pour viol) et son Ă©pouse de 47 ans, habitants d’un village du sud d’Amiens, pour des viols incestueux commis entre 2009 et 2015, sur quatre de leurs enfants.

Leur fille a d’abord rĂ©vĂ©lĂ© que les viols avaient commencĂ© quand elle avait dix ans, avec la bĂ©nĂ©diction de sa mĂšre, qui allait jusqu’à la rĂ©veiller pour la conduire dans le lit du pĂšre.
Les viols avaient mĂȘme lieu lors des visites au parloir de la maison d’arrĂȘt, la mĂšre, un demi-frĂšre et une demi-sƓur se chargeant de faire le guet.

Dans la foulĂ©e, cette demi-sƓur rĂ©vĂ©lait avoir aussi Ă©tĂ© victime de son pĂšre, dĂšs ses dix ans, et avoir Ă©galement Ă©tĂ© abusĂ©e au parloir.

Une autre belle-fille (fille d’une prĂ©cĂ©dente union de la mĂšre) indiquait Ă  son tour avoir Ă©tĂ© violĂ©e dĂšs ses huit ans, jusqu’à plusieurs fois par jour, et mĂȘme avoir eu un enfant avec son beau-pĂšre.

La mĂšre reconnait sa complicitĂ©, dĂ©crivant un mari autoritaire et violent. Elle admet avoir eu des relations sexuelles avec son compagnon devant les enfants et indique que ce dernier l’avait convaincue d’avoir des rapports avec son propre fils.

Courrier picard