Un surveillant de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis s’est fait agressĂ© sur le palier de son domicile devant sa femme et ses enfants.

Selon le Syndicat Force ouvrière  , c’est un voisin du fonctionnaire qui est Ă  l’origine de cette agression ne supportant pas la profession de celui-ci.

Le surveillant a été reçu par sa hiérarchie et relogé ailleurs immédiatement par son administration.

L’homme doit ĂŞtre jugĂ© aujourd’hui en comparution immĂ©diate.