🇫🇷 Lille: il poursuit un fourgon cellulaire de l’administration pĂ©nitentiaire 

Vendredi, en fin de journĂ©e, un convoi quitte l’arrière du palais de justice. Comme tous les soirs, des dĂ©tenus sont ramenĂ©s Ă  la maison d’arrĂŞt de Sequedin. 

Les surveillants remarquent une voiture qui les a pris en filature. Il dĂ©cide d’allumer leurs sirènes,leurs girophares et de passer au feu rouge. Toujours suivis par le vĂ©hicule jusqu’Ă  la porte d’Arras, les fonctionnaires ont eu le temps de prendre la plaque d’immatriculation.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Moulins : Deux dĂ©tenus devront copier des lignes en guise de sanction disciplinaire

Il s’agit d’un lillois dont le frère Ă©tait jugĂ© au tribunal, virĂ© de la salle avant la fin de l’audience, il n’a pas vu suffisamment son frère. Il a alors dĂ©cidĂ© d’improviser un parloir un peu particulier.

Les policiers iront le chercher chez lui à Wazemmes. Il a été placé en détention et sera bientôt jugé.

La voix du nord

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.