Après une sĂ©rie d’incidents ces dernières semaines dans les murs de la prison de Maubeuge, les syndicats ont dĂ©cidĂ© de montrer les muscles. 
Le 2 octobre, FO et UFAP vont organiser une journée de blocage total.

Les surveillants semblent être devenus des cibles dans la prison, de plus en plus pris à partie par des détenus. Un fonctionnaire avait même subi une double fracture à l’issue d’une altercation avec un jeune homme qui refusait de regagner sa cellule.

Le nombre de détenus frôle l’asphyxie. Ils sont 460 pour une capacité d’accueil de 400 places. Les cellules sont désormais occupées par trois personnes, avec un matelas posé au sol.