🇫🇷 Saint-Martin-de-Ré: Un député choqué des problèmes de la prison 

Olivier Falorni est « très mécontent ». Le député divers gauche de la circonscription de La Rochelle-Île de Ré a réalisé une visite inopinée de la maison centrale de Saint-Martin de Ré, ce jeudi après-midi, comme la loi du 17 avril 2015 en offre la possibilité aux parlementaires.

Ce député très actif sur le front de la lutte contre l’islam radical, était déjà venu une première fois à la prison et y avait découvert une inscription religieuse en arabe et ce qui pouvait ressembler à une salle de prière. Une intervention médiatisée, qui avait amené l’administration pénitentiaire à décider de raser les « casinos » et de construire un préau ainsi qu’une salle multisport et une salle de musculation. Le tout, pour 4 millions d’euros.

Cette fois-ci Il a Ă©tĂ© choquĂ© de voir que les dĂ©tenus ont tendu des draps de couleur Ă  l’entrĂ©e du prĂ©au qui les prĂ©serve du regard des personnels de surveillance ainsi que sous le prĂ©au pour reconstituer des espaces pour des groupes et communautĂ©s. 

Pour lui cette situation est intolérable. Les surveillants doivent pouvoir surveiller partout où c’est nécessaire.

Sud ouest