🇧🇪 Saint-Gilles: Daech tente de recruter un détenu en lui envoyant une lettre en prison

Ce mercredi, l’Ă©tablissement bruxellois de saint-gilles est  Ă  la Une des mĂ©dias belges après l’ouverture d’une enquĂŞte sur un cas inĂ©dit de recrutement par courrier, pour le compte de Daech !
Si bon nombre de radicalisation se font dĂ©sormais via Internet, les dĂ©tenus n’ont pas accès Ă  la Toile et sont en gĂ©nĂ©ral recrutĂ©s par leur camarades de cellule. 

Mais le groupe Etat islamique semble vouloir tenter une nouvelle technique pour accĂ©lĂ©rer le phĂ©nomène de radicalisation dans les Ă©tablissements pĂ©nitentiaires. «On n’a pas connaissance d’un prĂ©cĂ©dent», a commentĂ© Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l’administration pĂ©nitentiaire, alors qu’un dĂ©tenu a dĂ©couvert dĂ©but septembre un courrier glissĂ© sous la porte de sa cellule. La lettre, qui lui proposait de rejoindre Daech contre la promesse d’«un lopin de terre», Ă©tait «accompagnĂ©e d’un guide pour entrer en Syrie», a rapportĂ© l’agence Belga.

Ă€ Lire :  🇫🇷 Reims : Plusieurs dĂ©tenus mineurs tendent un guet-apens Ă  un premier-surveillant de la prison !

La Belgique compte, avec la France, parmi les pays europĂ©ens les plus concernĂ©s par la radicalisation islamiste et les dĂ©parts de combattants jihadistes vers la zone irako-syrienne. 412 Belges se sont rendus dans la zone ces dernières annĂ©es, et seulement 30% d’entre eux sont revenus en Belgique, selon les derniers chiffres officiels. Parmi les 288 combattants belges restĂ©s sur place, 126 sont prĂ©sumĂ©s morts.
Le Parisien

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.