Fort de 23 mentions inscrites sur son casier judiciaire, ce dĂ©tenu qui frise la quarantaine devait rĂ©pondre, ce mardi devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, de menace de crime ou dĂ©lit Ă  l’encontre d’un surveillant pĂ©nitentiaire de la maison d’arrĂŞt de Bar-le-Duc. 

Mais comme si cela ne suffisait pas,il a commencé à s’énerver et à être grossier à l’écoute de la plaidoirie de l’avocat du fonctionnaire , ce qui lui a valu une expulsion manu militari du tribunal.

Sous mandat de dépôt dans le cadre d’un trafic de stupéfiants, il avait menacé le surveillant à la suite d’une fouille.

Refusant de réintégrer la salle d’audience, il n’entendra pas le verdict du tribunal qui le condamne à 4 mois de prison et 400 euros d’amende pour la victime.

Est républicain